Santa Cruz de Tenerife, une ville au goût d’inachevé

Suite à notre grosse randonnée de la veille à Anaga, nous avons décidé d’être plus chill et de ne partir qu’en fin de matinée pour Santa Cruz de Tenerife… d’autant plus que le vent et la pluie tambourinaient contre notre fenêtre jusqu’à 11h de matin !

Après avoir garé notre voiture de location dans un petit parking « surveillé » de façon douteuse, nous nous sommes rendus vers notre premier lieu d’intérêt : l’Auditorium. D’après le Lonely Planet, cet endroit vaut vraiment le coup rien que pour admirer son architecture, qui rappelle l’Opéra de Sydney.

Ce fut notre première déception dans cette ville : nous avons eu l’impression que cet édifice nous avait vraiment été sur-vendu, il était entouré de grues et une équipe de tournage en plein travail ne nous permettait pas d’en faire le tour. Il est vrai que nous sommes plus attirés par les merveilles de la nature que par les créations humaines, mais dans ce cas précis, nous avons déjà trouvé bien plus majestueux et impressionnant auparavant. Il en faut pour tous les goûts !

Nous continuons notre route jusqu’au centre-ville par une promenade longeant l’océan, ou plutôt une mer d’acier et de grues agrémentée d’un parfum de carburant mêlé aux embruns. Le port grouille de projets de construction de bateaux et/ou de forages, et cela ne nous enchante pas du tout… nous sommes en basse saison, peut-être qu’il y a de meilleurs moments dans l’année pour visiter cet endroit.

Nous nous rendons compte que l’ambiance carnavalesque à laquelle nous nous attendions n’est pas forcément au rendez-vous : la prochaine manifestation n’aura pas lieu avant le soir-même et ce sera juste un concert… pas de défilé en costumes pour aujourd’hui, il va falloir nous trouver une autre occupation. Nous déambulons dans la ville et commençons à rechercher un endroit où déjeuner, mais là encore, nous ne trouvons malheureusement rien de bien exceptionnel.

La ville étant aussi connue pour sa gigantesque fontaine, nous nous dirigeons vers elle avec espoir, en projetant de visiter les ruines du château se trouvant juste en-dessous… et là encore : tout est en travaux, la fontaine a été asséchée et les accès pour visiter les ruines sont fermés aux visiteurs. Après quelques moments d’hésitation, nous concluons que cette ville n’est pas faite pour nous ou que nous avons choisi un très mauvais timing. Dans ces cas-là, mieux vaut ne pas insister et laisser la place à d’autres voyageurs plus enthousiastes…

Nous rentrons donc à La Laguna, ville pittoresque inscrite au Patrimoine de l’Unesco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s