Guide de survie : le confinement, c’est fun

J’écris cet article en soutien à ma mère, infirmière depuis 35 ans à l’hôpital public. Le système de santé a besoin de notre aide pour endiguer cette épidémie, restez confinés !

Alors que la planète fait face à la crise sanitaire du Coronavirus, la France rejoint la liste des pays qui prennent des mesures radicales : déclenchement du stade 3, fermeture des crèches, écoles et universités, fermeture de tous les lieux non indispensables à la vie du pays, télétravail généralisé (pour ceux qui le peuvent), mise en quarantaine de la famille et des amis pour réduire au maximum ses interactions sociales… alors voici plus bas dans cet article, mon guide de survie pour bien profiter du confinement !

Ne plus prendre les transports, ne plus aller au cinéma ou faire du shopping peut être vu comme une contrainte, comme un bouleversement de nos habitudes. De mon côté, je commence à penser qu’on peut aussi voir le confinement comme une opportunité… une opportunité de se protéger du virus bien sûr, mais pas seulement.

D’abord, c’est une opportunité de faire un acte citoyen et de « penser collectif ». Rester confiné chez soi et supprimer toutes ses interactions sociales pendant quelques semaines, c’est certes pénible, mais minime comparé à de vrais efforts de guerre que les générations précédentes ont pu connaître. Rester chez soi, c’est la chose la plus responsable à faire en ce moment, afin d’apporter notre pierre à l’édifice et d’éviter le plus possible la propagation de l’épidémie. Le personnel médical et les hôpitaux ont besoin de notre aide pour contenir le virus en amont ! Nous devons mettre en pause notre individualisme pour empêcher le Coronavirus de s’étendre, de tuer des vies, de surcharger les services de santé, de réquisitionner des infirmier(e)s et des médecins retraité(s), d’épuiser physiquement et psychologiquement le personnel médical. Plus notre lutte sera efficace, plus vite nous pourrons retrouver notre vie normale, plus vite les enfants pourront retourner étudier correctement, et plus vite les commerces pourront réouvrir et tenter de redresser leur chiffre d’affaire ! Le confinement est d’une importance collective capitale.

Je vois également le confinement comme une deuxième opportunité : celle d’avoir enfin « le Temps » ! Vous est-il déjà arrivé de répondre « je n’ai pas le temps » ? (Si vous répondez non, vous mentez hahaha). Pendant quelques semaines, nous n’allons pas prendre les transports, ce qui nous fait 1 à 2 heures par jour de bonus ! Soit 60 heures en tout si nous restons confinés pendant 1 mois. Et je ne vous parle même pas des 2 jours de week-end entiers sans sortir au cinéma ou en soirée… Je vous vois venir, et je vous coupe l’herbe sous le pied : non, je ne parle pas de 60 heures pour découvrir tout le catalogue Netflix en long, en large et en travers… Au contraire, vous pouvez profiter de ce gain de temps précieux pour faire tout ce dont vous aviez envie. C’est une belle occasion de vivre différemment, de ralentir un peu notre rythme effréné et de se recentrer sur soi.

Si vous avez peur de vous ennuyer, voici mon guide de survie pour voir le confinement du bon côté :

  • Prendre le temps de méditer (par exemple avec l’appli Petit Bambou)… Ralentissez votre souffle, faites le vide dans votre esprit… Prenez de grandes inspirations (assurez-vous qu’il n’y a pas de Coronavirus dans les parages, sinon vous pouvez zapper la partie « inspiration ») et expirez longuement en vidant vos poumons.
  • Noter ses pensées dans un journal.
    « Dimanche 15 mars. Cher journal, ici c’est la fin, on va tous mourir et devenir des zombies ! c’est plutôt calme à cause du confinement, mais j’ai découvert un super blog de voyage, ça s’appelle Pack Your Things… »)
  • Lire un livre : ça peut être un roman, un livre sur le développement personnel, etc. Puisque les bibliothèques sont fermées, soit vous avez la chance d’avoir une liseuse, soit vous pouvez fouinez dans votre appartement et vous atteler à ce roman au fin fond d’une étagère qui ne vous tentait que moyennement. En fait, c’est peut-être une perle, ce livre ! Et si vous avez une liseuse, vous pouvez commencer la lecture de grands classiques de la littérature (c’est gratuit !)… promis, le confinement sera terminé bien avant que vous ayez pu finir Les Misérables.
  • Se lancer dans un grand ménage de printemps, faire du rangement, trier ses placards et jeter tout ce qui est vieux, inutile, et/ou dont on ne s’est pas servi depuis plus d’un an. Chaque fois que la phrase « mais je le gardais au cas où… » vous viendra à l’esprit, dites vous que nous sommes justement dans une situation mondiale très particulière : si cet objet ne vous a jamais servi jusqu’à maintenant, et ne vous sert pas non plus en cas de crise de Coronavirus, alors il ne vous servira jamais.
  • Faire du sport chez soi. Là, ça me paraît évident : 60 heures de plus que les années précédentes, c’est un cadeau tombé du ciel, et le moment idéal de préparer son #summerbody ! Yoga, abdos, squats… tous ces exercices sont faciles à faire à la maison, et Youtube regorge de vidéos sur le sujet pour vous inspirer. A la fin du confinement, on reviendra tous au boulot avec des tablettes de chocolat, pas d’excuse !
  • Le mois de Mars, c’est le retour du Printemps, c’est la période idéale pour rempoter ses plantes ! En revanche, cela nécessite que vous ayez déjà des pots, car vous ne pourrez pas aller en acheter en fait.
  • Supprimer une mauvaise habitude : puisque vos sorties courses seront limitées, en termes de survie, il vaut mieux remplir son caddie de vrais aliments qui renforceront vos défenses immunitaires. C’est donc le timing parfait pour detoxifier son corps et arrêter (au choix) le chocolat, les cigarettes, l’alcool… ou autre substance addictive…
  • Apprendre une nouvelle langue : que ce soit pour s’améliorer en anglais ou débuter une nouvelle langue pour un prochain voyage, c’est le moment de se motiver ! Vous avez enfin le temps d’y consacrer au moins 30 minutes par jour, et vous progresserez rapidement grâce aux dizaines d’applis qui existent sur le marché ! – Note pour moi-même : apprendre à dire « Coronavirus » dans toutes les langues.
  • Écrire un livre : c’est votre rêve depuis toujours, vous pouvez désormais y consacrer 1 heure par jour. Les thèmes qui vont être dans le top des ventes dans quelques mois ? Contaminations, attaques virales, fin du monde, cataclysme… Et si vous l’écrivez suffisamment rapidement, vous aurez le temps de l’envoyer à tous vos contacts pour qu’ils le lisent pendant le confinement !
  • Lire notre blog Roxandyo pour plein d’idées voyage et de conseils de Rando… 😉
  • Prendre le temps d’écrire à ses proches, renouer le contacts avec des amis perdus de vue, donner des nouvelles aux parents inquiets, appeler ses grands-parents en visio…
  • Pour ceux qui ont des enfants (je me sens obligée de mentionner cet aspect puisqu’une grande partie de l’Humanité en a…) : pâte à sel, peinture sur coquilles d’oeufs, tricot… à vous de voir ce qui vous fera perdre patience le moins vite. Par contre, évitez l’activité « colliers de pâtes », vu le temps que vous avez passé à vous battre contre cette pénurie dans les rayons de supermarché ! Les pâtes en période d’épidémie sont une denrée rare.
  • Faire la liste de toutes les choses que nous apprécierons encore plus quand ce sera fini : les déjeuners en terrasse, les blagues entre collègues, les soirées entre amis, les événements sportifs ou culturels, et surtout… une bucket list des prochains voyages !

Écrivez-nous en commentaires vos idées pour passer le temps, nous rajouterons les meilleures dans l’article !

– Be safe

6 réflexions sur “Guide de survie : le confinement, c’est fun

  1. Acacia thy dit :

    Merci pour ce billet humoristique rempli de précieux conseils mais aussi et surtout merci pour ce message de solidarité, de bienveillance et d’amour

  2. Annie Frankland dit :

    You are a breath of fresh air PackYourThings… so positive, and yes, let us support our medical heroes. One of them in the family. Please keep on writing you talented woman. Keep well x

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s